Cordoue , capitale de l’Espagne musulmane, est à la tête d’un territoire situé au centre de la géographie andalouse. Le Guadalquivir, dont on se souvient au cours moyen, traverse sa province d’est en ouest et féconde une large plaine où les céréales, la vigne et l’olivier portent leurs fruits.

Au nord, la Campiña s’enroule et atteint les derniers sommets de la Sierra Morena , de forêt dense et d’activité de chasse intense.

Au sud, la Campiña prend de la hauteur jusqu’à atteindre les montagnes de la Subbética. Sur ces terres calcaires s’installent l’oliveraie et les villages blancs et majestueux d’une architecture baroque soignée.

Le paysage montagneux d’abri à une faune variée. La province de Cordoue, qui conserve des traces du passé ibérique, romain et musulman, est riche en traditions ; Il possède un patrimoine monumental impressionnant et sa cuisine a connu un essor remarquable, récupérant un livre de recettes varié de la cuisine traditionnelle.

Cathédrale de Cordoue

La « Mezquita » est sans nul doute le lieu le plus emblématique de la ville. Situé dans le quartier historique de Cordoue, ce monument unique est l’un des plus impressionnants de tout l’occident islamique. D’abord temple romain dédié aux divinités, la Mosquée-cathédrale de Cordoue est ensuite devenue une église avant d’être reprise par un émir qui, de ses ruines, l’a transformée en mosquée. Au fil des siècles, le site n’a cessé de grandir et de s’embellir pour finalement se transformer en cathédrale après la Reconquista par le roi catholique Ferdinand III de Castille.

Aujourd’hui, la Mezquita dresse le portrait d’une architecture aux deux visages. Insolite et authentique, elle reflète avant tout une véritable oeuvre d’art au mélange culturel époustouflant. A l’extérieur comme à l’intérieur, des arches aux colonnes, le monument offre un superbe éclectisme, de ceux qui ont écrit l’histoire de Cordoue.

Édifiée en l’an 785 par un émir musulman sur les ruines d’une église, elle a été agrandie et embellie sur plusieurs siècles et est aujourd’hui considéré comme l’un des plus beaux exemple d’art islamique en Espagne. Suite à la conquête chrétienne, une cathédrale à même été érigée en son sein créant un singulier mélange architectural.

A l’intérieur vous pourrez admirer des colonnes et des arcades bicolores rouges et blanches à n’en plus finir et du plus bel effet grâce aux jeux de lumière. Pour un photographe, l’occasion rêvée d’y passer une heure ou deux à photographier les colonnes sous tous les angles.

CONSEILS

  • Prendre vos billets aux caisses automatiques, pour éviter la file d’attente. Elles sont situées juste à côté de la guérite de vente de billets.
  • Visiter la Mezquita vers 12h45: il y a beaucoup moins de monde et vous pourrez faire de belles photos des arcades sans personne autour.
  • Il est également possible de monter dans le Minaret de la Mezquita pour 2€

Si vous souhaitez tout savoir sur la Mezquita, nous vous recommandons d’opter pour une visite guidée, qui vous permet également de ne pas faire la file à l’entrée.

La meilleure visite guidée en Francais est celle de Getyourguide, vous pouvez la réserver ci-dessous.

Horaires
vendredi10:00–19:00
samedi10:00–19:00
dimanche08:30–11:30, 15:30–19:00
lundi10:00–19:00
mardi10:00–19:00
mercredi10:00–19:00
jeudi10:00–19:00

 

Direction

Calle Cardenal Herrero, 1
14003 Córdoba

Prix

ENTRÉE DE LA MOSQUÉE-CATHÉDRALE DE CORDOUE – 10€

Un édifice exceptionnel, saisissant, qui touche le cœur. Un miroir qui reflète un dialogue constant entre la foi et la culture.
Comprend:

  • L’ entrée  à la Mosquée-Cathédrale de Cordoue
  • Route des églises Fernandine

TOUR-CLOCHER – 2€

Jouissez d’une architecture singulière qui vous permettra de voir l’édifice et la ville d’un nouveau point de vue
Comprend:

  • L’ entrée de la tour-clocher

ROUTE DES ÉGLISES FERNANDINE – 5€

Un itinéraire monumental qui trouve son point de repère dans le temple principal de la ville et redécouvre l’intéressant patrimoine et l’héritage spirituel du monarque Fernando III el Santo
Comprend:

  • Route des Églises Fernandinas

 

COMBINÉ – 12€

Profitez d’un bâtiment exceptionnel, accablant et passionnant. Contemplez en outre la perspective offerte par le Tour Clocher et le caractère unique des temples fernandinos
Comprend:

  • Entrée de la Mosquée-Cathédrale de Córdoba
  • Entrée du Tour Clocher
  • Route des Églises Fernandinas

Réservez votre visite en ligne

L’Alcazar de los Reyes Cristianos

L’Alcázar de los Reyes Cristianos est une construction d’un caractère défensif, qui ne suit pas les canons des forteresses arabes. Il s’agit d’un important bâtiment de l’architecture militaire de la reconquête chrétienne de Cordoue. À partir de 1482, il a été le siège des troupes des Rois catholiques. Depuis dix ans, à partir de la forteresse a été mis au point la stratégie de conquête du royaume de Grenade, dernier bastion arabe en Espagne. Les Rois catholiques a consacré plus de 8 ans dans l’Alcazar. Il a été née l’une de ses filles, l’infante Maria, reine de Portugal, et ont été développés les discussions avec Christopher Columbus sur ses préparatifs pour le premier voyage en Amérique.

Quatre tours délimitent l’Alcazar. Vous pourrez d’ailleurs commencer votre visite en montant dans l’une d’elles et ainsi accéder aux remparts pour bénéficier d’un panorama unique sur la ville.

Redescendez ensuite pour visiter l’intérieur de l’Alcazar de Cordoue avec son salon des mosaïques, les bains royaux et le patio mauresque. Vous pourrez ensuite profiter pleinement du clou de la visite, les magnifiques jardins de l’Alcazar.

De grandes allées bordées d’arbres et d’orangers avec en leur centre de très belles fontaines et bassins, la visite des jardins est vraiment relaxante et rafraichissante. L’occasion idéale de faire une petite pause à l’ombre et au calme.

Horaires
  • Du mardi au dimanche de 8h45 à 15h15

  • Dernière admission 30 minutes avant la fermeture.

Direction

Plaza Campo Santo de los Mártires,
14004 Córdoba

Prix

Adulte: 5 €

Etudiants jusqu’à 26 ans : 2,50 €

Réservez votre visite en ligne

SYNAGOGUE ET QUARTIER JUIF LA JUDERÍA

Non loin de la Mezquita, partez à la découverte de Judería, le quartier juif et historique de Cordoue. Après avoir passé les remparts de la porte d’Almodovar, entrez dans un lieu classé au patrimoine de l’UNESCO qui abrite entre ses ruelles, les plus beaux souvenirs de la ville.

Déambulez entre les charmantes maisons blanches ornées de fleurs, arrêtez-vous devant les petits patios décorés de fontaines typiques de l’Andalousie et prenez du bon temps sur les diverses placettes bercées par les guitaristes et danseurs de flamenco. Tout au long de cette charmante balade, arômes de thé et senteurs exotiques seront source d’inspiration. C’est d’ailleurs dans le quartier de Judería que se trouve la plus célèbre rue de Cordoue, la superbe calleja de las Flores ! Jouissant d’une situation idéale avec un accès aux divers monuments de la ville, le quartier juif reste un incontournable à faire à Cordoue.

La synagogue est située dans le quartier juif, c’est la seule synagogue existante en Andalousie et la troisième la mieux conservée en Espagne. Bien qu’étant de petite taille, la visite vaut le coup d’œil notamment pour les jolies décorations en stucs de la salle principale.

Jusqu’à l’expulsion des juifs, la synagogue de Cordoue a servi de temple puis, a ensuite fait office d’hôpital et d’école avant d’être reconnue comme monument national au XIXème siècle.

Horaires

La synagogue a deux horaires différents en fonction de la période de l’année.

Du 16 septembre au 15 juin, l’horaire est de 9h00 à 21h00. du mardi au samedi.

Dimanches et jours fériés ouverts de 9h00 à 15h00.

Direction

Calle Judíos, 20</span
14004 Córdoba

Prix

L’entrée pour les citoyens de l’union européenne est gratuite

Réservez votre visite en ligne

chapelle de San Bartolomé

La chapelle mudéjar de l’église de San Bartolomé est située à Cordoue, intégrée dans le bâtiment de l’actuelle faculté de philosophie et de lettres. Ce monument est un joyau essentiel de l’art mudéjar de la ville.

À la suite de l’assaut du quartier juif ou du quartier de Malburguet en 1391 et de la dispersion et de la conversion progressive au christianisme des Juifs, la collation – quartier chrétien – de San Bartolomé a été créée, qui en 1399 est venue grandir avec le nouveau Quartier Alcázar Viejo ou San Basilio. Dans ce bâtiment, la petite église de San Bartolomé a été érigée dans les dernières années du XIVe siècle, qui est restée inachevée. Au cours de la première moitié du XVe siècle, une chapelle funéraire a été ajoutée, qui apparaît dans la documentation avec la dédicace de Santiago, et qui constitue l’ un des meilleurs exemples de l’art mudéjar de Cordoue , avec la chapelle royale de la mosquée- Cathédrale et synagogue.
Etymologiquement, le mudéjar vient du «mudayyan» (celui qui a été autorisé à rester), c’est-à-dire le musulman qui reste dans son pays après l’arrivée des chrétiens, préservant sa religion, sa langue et ses coutumes. L’art mudéjar est une nouvelle expression artistique qui combine les caractéristiques caractéristiques des styles hispano-musulmans et d’autres styles contemporains. Il est le résultat de la coexistence des trois cultures qui ont constitué la société de l’Espagne médiévale: le chrétien, le musulman et le juif.
La conjonction de la chapelle, décorée de façon spectaculaire, avec l’intimité du patio et du porche d’entrée, témoignages de l’église inachevée de San Bartolomé, constituent un espace des plus étonnants de la ville.
Il conserve dans son intérieur le revêtement de sol d’origine du XVe siècle, avec des briques et des singes vernissés, et des socles carrelés géométriques remarquables. Le plâtre qui se déroule à travers les murs montre un riche répertoire des meilleurs mudéjars, composé de laceria, le bouclier de l’Ordre de la Musique, institué par Alphonse XI, avec lequel le roi a récompensé les nobles les plus fidèles, la délicate ataurique et les inscriptions qui, en cúfico et en nasjí, répètent des louanges à Allah, vides déjà de contenu religieux et dotées seulement de sens ornemental. Enfin, une extraordinaire collection de trente-cinq tuiles nasrides a été trouvée lors de la restauration de 1935 dans la contremarche de la marche qui précède l’autel et déposée au Musée archéologique.
Actuellement, la petite église de San Bartolomé fait partie de la faculté de philosophie et de lettres, située dans l’ancien hôpital du cardinal Salazar, également appelé hôpital d’Agudos, fondé en 1704 sur le terrain où se trouvaient les maisons des Simancas. L’hôpital est l’un des exemples les plus intéressants de l’architecture civile du XVIIIe siècle dans la ville.

Horaires

Du 15 juin au 1er septembre du
lundi au dimanche: 10h30-13h30

Du 2 septembre au 14 juin du
lundi au samedi: 10h30-13h30 + 15h30-18h30
Dimanche: 10h30-13h30

Direction

Facultad de Filosofía y Letras
Calle Averroes
14004 Córdoba

Prix
  • Du mardi au vendredi: individuel 1,50 € – groupe 1,00 €
  • Samedi, dimanche et jours fériés: individuel 2,00 € – groupe 1,50 €
  • Enfants de moins de 8 ans et étudiants Université de Cordoue: GRATUIT

Écuries royales de Cordoue

Les écuries royales de Cordoue sont des écuries construites à la Renaissance dans la ville de Cordoue. Elles font partie du centre historique de Cordoue, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1994.

Sur un morceau de terrain appartenant à l’Alcazar se trouvent les écuries royales de Cordoue (las caballerizas reales en espagnol) fondée en 1570 par le roi Felipe II grand amateur de chevaux. C’est ici que fut crée et élevée la célèbre race des chevaux andalous.

Les écuries se visitent et vous pouvez aussi assister à une représentation équestre qui se tient tous les mercredis, vendredis, samedis et dimanche pour une quinzaine d’euros.

Horaires
vendredi10:00–13:30, 17:00–20:30
samedi10:00–13:30, 17:30–20:30
dimanche10:00–13:30
lundi10:00–13:30
mardi10:00–13:30, 16:00–19:00
mercredi10:00–13:30, 17:00–20:30
jeudi10:00–13:30, 17:00–20:30
Direction

Calle Caballerizas Reales, 1
14004 Córdoba

Prix
  • Gratuit

BAÑOS CALIFALES ET BAINS ARABES

Juste à côté des écuries royales, les Baños Califales méritent le détour. Vestiges des bains ou hammams de l’Alcázar, les Bains du Califat représentent les plus importants de la ville : divisés en 9 pièces au fil du temps (hammams et autres patios), ils abritent différents chapiteaux et colonnes de marbre (ou plutôt ce qu’il en reste), témoins d’un lieu sacré dans lequel étaient réalisées entre autres les ablutions.

A quelques centaines de mètres seulement, les Bains Arabes perpétuent une tradition aujourd’hui marquée par la culture andalouse. Considérés comme les plus grands bains maures d’Europe, ils accueillent le soir tombé des représentations de flamenco : des spectacles intimistes où dès les premières notes, la tradition prend tout son sens.

Bon à savoir : pour ce qui souhaiteraient plonger dans les traditionnels Bains Arabes, sachez qu’il en existe deux principaux à Cordoue. Tour près de la Mosquée-Cathédrale, vous trouverez le plus grand Hammam d’Europe à l’architecture unique et authentique où différents bassins d’eau chaude, tiède et froide, mais aussi bain turc et pierre chaude vous garantissent un moment de détente absolue. Dans le quartier juif, les « Bains Arabes de Cordoue » proposent quand à eux une expérience unique : en plus d’accueillir Hammams et patios typiques, les lieux abritent une piscine de sel d’Epsom (réputé pour sa teneur en magnésium) et proposent même des massages.

Horaires
  • Hiver (du 16 septembre au 15 juin) 
    Du mardi au vendredi: de 8h30 à 20h15 
  • Samedi: de 8h30 à 16h30 
    Dimanches et jours fériés: de 8h30 à 14h30 

Été (du 16 juin au 15 septembre)

  • Mardi au samedi: de 8h30 à 14h30 
  • Dimanches et jours fériés: de 8h30 à 14h30
Direction

Plaza Campo Santo de los Mártires
14004 Córdoba

Bus : lignes 3 et 12.

Lieux proches

  • Porte du pont (135 m)
  • Écuries royales (138 m)
  • Musée taurin de Cordoue (150 m)
  • Mosquée-cathédrale de Cordoue (159 m)
  • Galerie de l’Inquisition de Cordoue (182 m)
Prix
  • Entrée générale: 2,5 € 
  • Etudiants jusqu’à 26 ans: 1,25 € 
  • Enfants de moins de 13 ans: entrée gratuite. 
  • Jeudi à partir de 18h00: entrée gratuite (sauf jours fériés).

porte du Pont

À l’origine, il faisait partie des murs qui entouraient la ville, étant connu comme une porte de la reconquête sous le nom de  Puerta de Algeciras , car il s’agissait d’une route d’entrée sud à Cordoue. Au 16ème siècle, Hernán Ruiz III a entrepris un important remodelage en raison de la visite de  Felipe II  à la ville, lui donnant l’aspect monumental que nous pouvons voir aujourd’hui. Faite en trois corps, fermez les deux extrémités avec des colonnes striées, laissant au centre la baie adintelado couronnée d’un fronton incurvé.

Au début du XXe siècle, il est devenu indépendant des constructions qui l’entouraient et le terrain a été abaissé jusqu’à ce que la hauteur d’origine soit récupérée.

Actuellement, la  Puerta del Puente  est un monument visitable. Le public a accès à une  salle d’exposition permanente  qui illustre son histoire à travers une sélection minutieuse de textes et d’images et au  Mirador  situé en haut, d’où vous pouvez voir une magnifique vue panoramique sur l’ensemble de l’environnement monumental.

Direction

Plaza del Triunfo
14003 Córdoba

PONT ROMAIN

Le Pont Romain de Cordoue est un pont situé sur la rivière du Guadalquivir au niveau de Cordoue, et qui uni le quartier du Campo de la Verdad et celui de la cathédrale. Aussi connu comme le « Vieux Pont » (el Puente Viejo), il fut l’unique pont que compta la ville durant plus de 20 siècles, jusqu’à la construction du pont de San Rafael au milieu du 20e siècle. Le 9 janvier 2008, on inaugurait la plus importante restructuration vécue par le Pont Romain dans toute son histoire.

Impossible de passer à Cordoue sans y poser les yeux ou marcher sur ses lieux. Enjambant le Guadalquivir, le Pont Romain est pour ainsi dire, unique en son genre. Erigé au 1er siècle avant JC, il fût, pendant près de 20 siècles, le seul moyen d’accéder à la ville. Aujourd’hui lieu incontournable à visiter à Cordoue, il fait l’objet d’un grand nombre de passages (attention, le monde afflue vraiment en haute saison) et offre un superbe point de vue sur la ville. Pour l’anecdote, le Pont Romain fût utilisé comme lieu de tournage dans la série Game of Thrones.

Tout au bout du pont, découvrez la Tour de la Calahorra, une tour défensive datant de l’époque musulmane. Déclarée monument historique artistique, elle abrite le musée Al-Andalus qui met en avant la cohabitation entre différentes cultures mais aussi une terrasse qui offre un joli point de vue sur le Pont Romain et Cordoue.

Le Pont Romain, bien que situé au centre de Cordoue, a la particularité de se trouver dans une petite réserve naturelle appelée les bois (Sotos) de la Albolafia, dans laquelle nichent de nombreuses espèces d’oiseaux, certaines en voie de disparition. Dans ce même espace se trouvent un certains nombre de moulins, dont les plus connus sont le Molino de San Antonio, rénové récemment, et le Molino de la Albolafia, qui apparaît sur le blason de Cordoue.

Direction

Av. del Alcázar
14003 Córdoba

Tour de la Calahorra

À l’extrémité sud du Pont romain se trouve la tour de la Calahorra de Cordoue, l’enclave de contrôle et de défense depuis l’antiquité, citée par certaine source arabe sur al-Andalus, et par de nombreuses références historiques depuis la conquête chrétienne de Cordoue jusqu’à nos jours. Son architecture reflète les rénovations successives. L’arc en fer à cheval est comme une porte annexe  du pont, et son enceinte rectangulaire flanquée de tours a été renforcée au XIIe siècle.

Au début du XXe siècle, elle a été déclaré monument historique. Après plusieurs utilisations, elle accueille actuellement le Musée Vivant d’al-Andalus, sur la coexistence des cultures juives, chrétiennes et musulmanes.

Horaires
HIVER
[1er octobre au 30 avril]
LUNDI AU DIMANCHE
10: 00h à 18: 00h
Projection vidéo
11h00 – 12h00 – 13h00 – 15h00 – 16h00
ÉTÉ
[1er mai au 30 septembre]
LUNDI AU DIMANCHE
10: 00h à 14: 00h / 16: 30h à 20: 30h
Projection vidéo
11:00 – 12:00 – 17:30 – 18: 30h
Direction

MUSEE VIVANT D’AL-ANDALUS
Torre de la Calahorra, Puente Romano s / n
14009 – Cordoue

Prix
TAUX NORMAL4,50 €

Enfants de moins de 8 ans: entrée gratuite

TARIF RÉDUIT3,00 €

Étudiants /
Retraités de la Carte Jeunes / Retraités

TARIF GROUPE3,00 €
Ces tarifs s’appliquent aux groupes à partir de 15 personnes, venant ou non de la Communauté Européenne.

Pour les visites de groupe, il est nécessaire de faire une réservation préalable. Cette réservation sera traitée suite à une commande de réception, et selon disponibilité. La personne responsable du groupe bénéficiera de l’admission gratuite, ainsi que les enseignants, à condition qu’ils représentent un pourcentage raisonnable du groupe.

Musées de Cordoue

Si vous avez plus de temps à consacrer à la visite de de la ville qu’une seule journée, voici une liste des musées de Cordoue qui pourrait vous intéresser :

  • Le musée archéologique et sa collection d’objets romains découverts à Cordoue
  • Le musée des beaux arts : collections d’art moderne espagnol et d’art baroque
  • Le musée de la tauromachie pour ceux qui ne seraient pas opposés à cette pratique bien sur
  • Le musée ethnobotanique et le jardin botanique
  • Le musée Julio Romero de Torrez qui rassemble une collection du célèbre peintre local
  • La galerie de l’inquisition qui présente les instruments de torture utilisés par l’inquisition. Attention la visite est éprouvante et fortement déconseillée avec des enfants

Comment se rendre à Cordoue (Cordoba) ?

L’aéroport de Cordoue n’étant desservi que par des vols privés, il faudra vous rabattre sur les aéroports les plus proches comme ceux de Séville et Málaga, tous deux situés à moins de trois heures de trajet.

Il est également possible de se rendre en bus à Cordoue, avec la compagnie Alsa. La gare routière est desservie par de nombreuses lignes régulières qui assurent des connexions quotidiennes avec de nombreuses grandes villes comme Madrid, Séville, Málaga et Grenade. Enfin, depuis Seville, Barcelone, Valence, Madrid ou encore Malaga, plusieurs trains proposent des trajets en direction de Cordoue : pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de la compagnie AVE. 

 

Office de tourisme à Cordoue

Horaires:
Du Lundi au Vendredi: 9:00 – 19:00
Samedi et Dimanche: 9:30 -14:30

Tourisme de Cordoue:
Teléphone: +34 902 201 774
E-mail: infocrv1@turismodecordoba.org 
Web: www.turismodecordoba.org 

Tourisme de l’Andalucía:
Teléphone: +34 957 355 179
E-mail: otcordoba@andalucia.org 
Web: www.andalucia.org 

Comment venir ?

Des milliers de places à 19,99€

OÙ loger ?

Comment se déplacer ?